Directrice : Emmanuelle BESSERER-BECK

Crée en 1965, le Service AEMO de Colmar exerce des missions de protection de l’enfance en faveur de mineurs de 0 à 18 ans. Sur le territoire Haut-Rhinois du TGI de Colmar, le service assure la prestation judiciaire (AEMO) à la demande des Juges des enfants ainsi que la prestation administrative (AED) sur décision du Conseil Départemental. Ce site fait parti des services AEMO 68.

Nos Objectifs

De manière générale, l’intervention éducative vise tant l’intérêt de l’enfant à pouvoir disposer des conditions optimales à son développement que le soutien à la parentalité.

Dans cette double perspective,  les objectifs de l’accompagnement sont les suivants :

  • Prendre en compte les divers troubles et difficultés des jeunes et de leurs familles, suivant leur urgence et leur gravité.
  • Mobiliser les potentialités disponibles dans le contexte familial et dans l’environnement, afin de faire évoluer favorablement la situation.
  • Assurer un travail de partenariat avec les différents intervenants auprès de la famille afin de mettre en mouvement la complémentarité des actions.

Cette intervention permet ainsi de resituer la problématique développée par l’enfant ou le jeune dans un contexte relationnel plus large et de prendre en compte la complexité des situations.

Limité dans sa durée, mais renouvelable, l’accompagnement éducatif et le soutien à la parentalité intègrent l’objectif fondamental de l’insertion sociale où le recours aux dispositifs sociaux de droit commun est un souci permanent.

REAAP Semaine des parents

Nos Moyens

Un travailleur social est désigné afin de mettre en œuvre l’accompagnement éducatif. Il réalise desvisites au domicile de l’enfant afin de le rencontrer régulièrement ainsi que ses parents. Son rôle vise à rétablir avec ces derniers des conditions de vie permettant une bonne évolution du mineur.

A partir des objectifs propres à chaque situation, l’intervention éducative recherche la coopération des parents pour mener à bien le projet personnalisé. Au terme de la mission qui est majoritairement fixée à une année, l’évaluation est réalisée tant avec le mineur et sa famille qu’au sein du service grâce à un travail pluridisciplinaire. Des propositions d’arrêt, d’orientation différente ou de renouvellement sont alors formulées.

La possibilité d'un accompagnement renforcé

La mesure éducative renforcée (AED-R) bénéficie de moyens supplémentaires pour enrichir l’accompagnement par une diversité de supports et une fréquence d’intervention plus forte. La richesse de la prestation  va permettre, outre les temps d’échange, d’élaboration et d’analyse, de proposer un accompagnement sur des temps concrets et spécifiques, d’être présents à des moments précis et de développer  avec l’ensemble de la famille,  de « faire avec ».

La durée de cette mesure est de 8 mois, renouvelable une seule fois.

Sortie Europapark