Directrice : Emmanuelle Besserer-Beck

Nouveau dispositif d’AEMO renforcée, L’AEMO site Flandres avec Hébergement ouvert en septembre 2011 accompagne 25 enfants âgés de 3 à 18 ans sur décision du juge des enfants. Cet outil novateur assure un soutien de proximité aux jeunes et à leurs parents permettant une prise en charge immédiate et individualisée, répondant à un besoin momentanée. L’hébergement est de courte durée (maximum 4 jours).

nos objectifs

Pendant la durée de l’hébergement, le mineur est maintenu dans son lieu de vie actuel et ses habitudes de vie (école, loisirs, environnement familial et culturel) préservées. Il ne s’agit en aucun cas d’un séjour de rupture mais d’une réponse à une situation qui, momentanément ne permet pas le maintien à domicile de l’enfant qui bénéficie déjà d’une mesure de protection. Le juge et le Conseil Départemental sont informés de tout hébergement dans le 24 h par une fiche d’hébergement.

Cette prestation AEMO  avec Hébergement exceptionnel, anticipe et gère les périodes de crises, les climats de tensions, de mal être ponctuels avant qu’ils ne dégénèrent. Elle est utilisée afin d’accompagner le mineur et ses parents au cours de ces étapes clés pour favoriser l’évolution de la situation. Elle est guidée par l’intérêt  de l’enfant et un soutien à la parentalité hebdomadaire.

Les objectifs à l’accompagnement sont :

  • Mettre en place les moyens pour que le mineur n’encoure plus de danger dans son milieu familial
  • Proposer aides et conseils aux parents pour surmonter leurs difficultés morales ou matérielles et leurs donner la possibilité de développer leurs propres capacités d’éducations et de protection.

Concernant le mineur :

  • Permettre de plus encourir de danger ou de risque de danger dans son milieu de vie
  • Lui fournir des repères éducatifs, avoir un effet contenant
  • Le mobiliser sur un projet d’insertion scolaire ou professionnel
  • Promouvoir son cheminement vers une plus grande autonomie en fonction de son âge et de sa problématique
  • L’aider à trouver sa juste place au sein de sa famille
  • Réactiver le dialogue avec ses parents, organiser des temps de partage avec ses parents
  • L’accompagner vers les lieux de droit commun
  • Veiller à son bon développement et le cas échéant instaurer une prise en charge adaptée
  • Aider le mineur à réguler les relations avec son environnement
  • Lui offrir un espace d’écoute et de parole
  • Sécuriser les conditions de vie au domicile par des séjours limités d’hébergement
  • Éviter certains placements d’urgence

 

Concernant le parent :

  • Aider les parents à comprendre la décision du juge des enfants
  • Leur donner l’occasion de pouvoir reprendre leurs responsabilités
  • Qu’ils puissent exercer leur autorité parentale de manière adaptée
  • Favoriser la restauration du lien dans la relation parents/enfant
  • Agir sur le remaniement des postures parentales
  • Apaiser les tensions intrafamiliales
  • Permettre d’entrer dans une démarche active pour qu’ils puissent eux-mêmes anticiper et gérer les crises afin d’éviter les hébergements
  • Faciliter le lien famille –école/insertion
  • Sécuriser les familles qui peuvent appeler le service joignable 24/24

nos moyens

L’éducateur assure :

  • Un accompagnement parental de proximité par des rencontres hebdomadaires/quotidiennes au domicile ou au service
  • Un accompagnement individuel (entretiens individuels ; soutien à la scolarité, aide à la recherche de stage, formation..), des activités ludiques ; des projets collectifs
  • Un travail avec les partenaires : mission locale, secteur, santé….

Un psychologue assure :

  • Des entretiens aux parents
  • Entretiens aux enfants, adolescents avec une éventuelle orientation vers la maison des adolescents

Un travailleur social est désigné : il assure le suivi éducatif de 5 enfants. Ses premières observations conduiront à la mise en place  en équipe pluridisciplinaire, d’un Projet Personnalisé dans un délai de 6 semaines.

Le service est en lien avec les mineurs ou leurs parents entre 4 et 6 heures par semaine. Selon les besoins le rythme peut être plus soutenu.

L’Astreinte, effet rassurant pour les parents et les enfants, permet à l’éducateur d’être disponible en dehors de son travail habituel pour répondre aux sollicitations éventuelles de service en apportant un soutien lors de conflits aigus

Le service est joignable 24h/24h ET ouvert tous les jours de 7h à 22h.

Le samedi jusqu’à 18h et les dimanches et jours fériés, des astreintes sont assurées : dédiées à la gestion des conflits.

Les nuits sont assurées par des surveillants de nuits disponibles sur place de 22h à 7h (et 8h dimanche et fériés)