Bienvenue aux nouvelles recrues ! đŸ¶

Oslo est un jeune chien de la race border colis, dont SĂ©bastien SCHMITT, Directeur des FAE Les Hirondelles et RenĂ© CAYET est l’heureux propriĂ©taire.
Oslo va bientÎt faire partie intégrante des effectifs, en intervenant pour de la médiation canine.
L’organisation de mĂ©diation animale HopenDog ayant dĂ» fermer ses portes, le Directeur a eu l’idĂ©e de lancer ce beau projet.

A l’instar du directeur, Caroline SIVANANDAME, Psychologue, a accueilli chez elle dans le but d’accompagner Oslo, Neela, jeune border collie.

Le travail d’Osla et Neela
Oslo et Neela, qui ont approximativement le mĂȘme Ăąge, interviendront en Ă©quipes sur les deux foyers : un jour au FAE Les Hirondelles et un jour au FAE RenĂ© CAYET.
Encore de jeunes chiens en apprentissage, ils sont rĂ©guliĂšrement en contact avec les jeunes pour s’habituer et repĂ©rer les lieux et le personnel, mais ils n’exercent pas encore totalement leur mĂ©tier. Les jeux et la sociabilisation sont des moments trĂšs important pour les chiens, leur dĂ©veloppement et la mĂ©diation qu’ils rĂ©aliseront plus tard.

Oslo et Neela « travailleront » notamment avec Coraline SIVANANDAME et Sébastien SCHMITT, auprÚs des jeunes qui le souhaiteront.

La médiation animale
La mĂ©diation animale apporte de l’apaisement aux jeunes, des moments de joie mais pas seulement.
Selon Caroline SIVANANDAME, Psychologues aux Foyers, la médiation animale peut se faire de plusieurs façons :

  • sous la forme directe de jeu, brossage, contact direct et temps cibles dĂ©diĂ©s avec le chien
  • de façon plus informelle, la prĂ©sence du chien avec son propriĂ©taire permet au jeune de saisir cette opportunitĂ© pour entrer en contact avec l’animal et de ce fait l’adulte prĂ©sent, ce qui peut amener Ă  passer un temps avec le jeune, Ă  faire connaissance ou Ă  discuter de diffĂ©rents sujets tout en ayant comme support le chien. (Apaisement des tensions ou des apprĂ©hensions) Cela permet Ă©galement de ne pas ĂȘtre en face Ă  face direct avec l’adulte, ce qui peut ĂȘtre compliquĂ© pour certains jeunes mais aussi de percevoir l’adulte de façon diffĂ©rente, plus accessible.

 

La médiation animale permet une entrée en contact plus facile, selon Caroline SIVANANDAME, et cela permets aux jeunes de vivre leur quotidien différemment.
Il peut Ă©galement ĂȘtre :

  • le miroir de leurs propres Ă©motions c’est-Ă -dire que le jeune voit/projette sur le chien son propre ressenti (ex : il a l’air fatigue),
  • celui par qui un message passe (ex : un jeune couvert de la tĂȘte aux pieds plutĂŽt ferme et le chien recule signifiant la peur au grand Ă©tonnement du jeune qui souhaite le caresser),
  • un objet de valorisation (ex : il est content, il me reconnait maintenant).


Bravo Ă  Caroline SIVANANDAME et SĂ©bastien SCHMITT pour ce projet et bienvenue aux nouveaux collĂšgues de l’ARSEA !

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nos derniÚres actualités

240529_cook2Job_slide

Les travailleurs de la Ganzau deviennent des Chefs Cuistot ! 👹‍🍳

Inclusion_par_le_sport_IME_les_Catherinettes_slide

Partage et cohĂ©sion: Le sport ça rapproche âšœđŸ€žđŸ‘Ÿ

Foot_IME_slide

Les jeunes de l’IME-SESSAD Pays de Colmar site les Catherinettes ont enfilĂ© leurs crampons âšœ