Les échecs, plus qu’un jeu, un véritable outil de développement cognitif ! ♟️

C’est le 26 février 2024 que l’IME Jules Verne de Mulhouse a signé une convention avec la Fédération Française des Echecs pour le projet Infinite Autisme.

Pour cet évènement, les invités furent nombreux :

  • Franck DROIN Président Commission Santé Social Handicap, RSE Fédération Française des Échecs
  • Jean-Claude MOINGT, coordinateur national du déploiement « Infinite Autisme »
  • Emmanuel NEIMAN, en charge des actions de formation et de la méthode Infinite Autisme FFE
  • Bruno FUCHS, joueur d’échecs et député mais aussi coordinateur du déploiement Infinite Autisme
  • René BANDOL, Directeur Général de l’ARSEA
  • La Maire de Mulhouse représentée par Mme Marie CORNEILLE, Adjointe et charge des solidarités, du handicap, de la promotion de toutes les formes d’égalité
  • Claude SCHMITT Président de Mulhouse Philidor (Club d’échec) dont l’épouse est une ancienne salariée de l’ARSEA

Le projet Infinite Autisme est un projet d’apprentissage des méthodes du jeu d’échecs conçues et adaptées pour les enfants présentant des déficiences intellectuelles ou TSA.

De nombreuses études ont mis en évidence les bienfaits de la pratique des échecs pour accompagner dans leur développement les enfants atteints de TSA, les ‘Dys’ ou les troubles de l’attention et de l’hyperactivité.


Mais ces résultats doivent être confirmés et objectivés par des études, plus larges et plus suivies dans le temps. Dans cette perspective, la FFE a engagé le programme lnfinite (2022 / 2024), dédié à la recherche sur l’impact de l’apprentissage des échecs pour les enfants atteints d’autisme.

Ce programme adapté basé sur l’apprentissage des rudiments du jeu d’échecs se déploie depuis 2019 dans 15 pays.

Les éducateurs des centres sont formés par des animateurs certifiés de la FFE qui fournit également le matériel spécifique (échiquier géant, chasubles, tours de cou …). Ils enseignent une méthode et des outils pédagogiques qui adaptent les rudiments du jeu d’échecs à des enfants de 6 à 14 ans.

Le centre propose entre 10 et 20 sessions d’une heure pour le ou les groupes d’enfants retenus pour participer au programme d’ici aout 2024.

Les référents volontaires, qui sont les professionnels de l’IME, bénéficient d’une formation initiale de 2 heures, réalisée par le formateur du programme de la FFE.

M. BANDOL : « Ce programme est une chance, et l’échec est un jeu qui fait sens pour tous les enfants. »

Mme l’Adjointe au Maire : « Grâce aux échecs, les qualités des jeunes sont exacerbées et tout le monde se retrouve autour d’un jeu, personne n’est mis de côté, une inclusion extrêmement forte. »

M. NEIMAN, représentant du Président FFE : « Ce programme est un début de pleins de choses que nous allons faire ensemble. Il est adapté pour apprendre facilement la méthode tout en n’oubliant pas l’expertise des professionnels de l’établissement. Enfants ou éducateurs, tous sont embarqués dans le projet ! »

M. FUCHS député : « Je suis beaucoup intéressé et engagé pour l’inclusion et aussi par les jeux d’échecs. Les méthodes doivent être bien suivies, et au-delà du jeu, cela permet d’utiliser certaines capacités. »

Nous tenons à remercier vivement la FFE ainsi que tous les intervenants ayant répondu présent !

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nos dernières actualités

slide

La DG confectionne des jeux d’énigmes pour Pâques ! 🐰

slide

Tous ensemble avec le rugby ! 🏉

slide

Action des étudiantes en SAPAT !