PARLONS-EN 🗣

Le CPCA (Centre de Prise en Charge des Auteurs de violences conjugales) du SASJ (Service d’Accompagnement Socio-Judiciaire) a mis en place des groupes de parole dĂ©diĂ©s aux auteurs de violences conjugales volontaires Ă  intĂ©grer ces groupes (sans obligation judiciaire).

Objectifs :           

  • PrĂ©venir la rĂ©cidive
  • Ouvrir la possibilitĂ© d’une dĂ©marche de responsabilisation
  • Favoriser l’expression des difficultĂ©s et proposer des accompagnements pluridisciplinaires adaptĂ©s et personnalisĂ©s afin de prĂ©venir le passage Ă  l’acte violent
  • SĂ©curiser la victime
  • Transmettre le principe d’égalitĂ© entre femmes et hommes
  • Travailler sur la parentalitĂ© et sur l’incidence des violences sur les enfants
  • Travailler sur les transmissions intergĂ©nĂ©rationnelles
  • Travailler autour de la gestion des Ă©motions : colĂšre, frustration, notion de peur : peur de ne pas ĂȘtre aimĂ©, peur d’ĂȘtre abandonnĂ©, peur d’ĂȘtre rejetĂ©, d’ĂȘtre jugé  La peur est un Ă©lĂ©ment moteur de la montĂ©e d’angoisse et par consĂ©quent le dĂ©clencheur des violences.

Les groupes sont composés de 3 à 12 personnes avec une animation en binÎme :  psychologue / juriste ou psychologue / travailleur social (participation sans frais).

Les groupes de parole sont basés sur le non jugement, la co-aidance entre les pairs et la bienveillance.

Cliquez sur le document ci-dessous pour plus d’informations :

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nos derniÚres actualités

SLIDE

Une imagination dĂ©bordante ! đŸ€ŻđŸ’„

couverture_1

L’ESAT de la Ganzau invite les entreprises et collectivitĂ©s partenaires !

couverture-vernissage-CER

Les jeunes du CER se transforment en artistes !